La Samaritaine, Paris
LA SAMARITAINE, PARIS

Comment le célèbre grand magasin La Samaritaine, propriété du groupe de luxe français LVMH, va-t-il désormais s’inscrire dans le paysage parisien ?

On se souvient que le bâtiment conçu par les architectes Franz Jourdain et Henri Sauvage fait l’objet d’un projet de reconversion conçu par le cabinet d’architectes japonais Sanaa (Kazuyo Sejima + Ryue Nishizawa). Des manquements au Plan local d’urbanisme (PLU) et le fait qu’une de ses façades en verre ondulé soit apparue « dissonante » par rapport aux façades en pierres traditionnelles des immeubles parisiens ont généré une polémique et conduit à la suspension du chantier.

Le 5 janvier 2015, les travaux de rénovation qui avaient repris à la mi-octobre 2014 ont à nouveau été arrêtés suite à la décision de la cour administrative d’appel de Paris qui a confirmé l’annulation du permis de construire.

Mais LVMH a saisi le Conseil d’État qui a tranché Voir ici.(…)

 

Au même moment, paraît aux éditions Picard un ouvrage collectif, sobrement intitulé La Samaritaine, Paris avec les contributions de Réjane Bargiel, Marianne Clatin, Meredith Clausen, Justin Beaugrand Fortunel, Hubert Lempereur, Claude Massu, Jean-Baptiste Minnaert, Simon Texier et Jean-François Cabestan. La postface est de Philippe Bélaval, qui fut directeur général des patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication et préside actuellement le centre des Monuments nationaux.

Laisser un commentaire