Le Musée national estonien à Tartu, projet de l’agence DGT (Dorell.Ghotmeh.Tane Architectes) a été déclaré à l’unanimité du jury lauréat du Grand Prix AFEX 2016 de l’architecture française dans le monde.

 

 

Le programme de ce musée ethnographique, réalisé pour le ministère estonien de la Culture, comprend des salles d’exposition, un auditorium, des restaurants, un centre éducatif, une bibliothèque, un laboratoire, des archives et des bureaux, le tout sur une surface de 34 000 m².

Les architectes ont répondu à un concours international pour la conception et la réalisation de ce musée qui doit abriter une collection de 140 000 objets avec une proposition réinterrogeant les données du concours. Au lieu d’installer le bâtiment sur le site proposé, ils ont choisi de réattribuer au Musée national le terrain attenant, occupé par les vestiges d’une base militaire soviétique et sa longue piste d’aviation.

En prolongeant cette trace encore présente d’une histoire soviétique douloureuse, le Musée national se transforme en un régénérateur urbain. La toiture de ce dernier décolle progressivement du sol pour se prolonger vers un espace infini, invitant le visiteur à pénétrer dans le paysage et au cœur du musée. L’édifice se transforme alors en un lieu ouvert pour les activités publiques – expositions, performances, installations – un espace de réunion et d’interaction, mais aussi une grande « place publique » célébrant une histoire nationale aussi riche que tourmentée.

 

 

Le Grand Prix AFEX 2016 a été désigné parmi 10 réalisations sélectionnées par le jury et qui constituent le palmarès de cette édition.

Outre le Musée national estonien, il s’agit de :

– la Gare de Casa-Port à Casablanca au Maroc, de AREP ;

– la Manufacture Berluti à Ferrare en Italie, de Philippe Barthélémy & Sylvia Griño architectes ;

– une maison pour Oiso à Oiso au Japon, de DGT ;

– le Campus de bureaux Yidian à Shanghai en Chine, de Jacques Ferrier Architecture ;

– l’École de Brousse – Besely à Madagascar, de Jean-Paul Viguier & associés) ;

– la Tour ONE 57 à New-York aux États-Unis, de Christian de Portzamparc ;

– l’immeuble RB12 à Rio de Janeiro au Brésil, de l’agence Tryptique ;

– l’École Internationale à Genève en Suisse, de Wilmotte &associés architectes ;

– le Pavillon de la France pour l’exposition universelle 2015 à Milan en Italie, de X-TU architectes.

 

Le Grand Prix AFEX 2016 de l’architecture française dans le monde sera remis à son récipiendaire le 26 mai 2016, au Palais Zorzi, à Venise, dans le cadre de la Biennale d’architecture.

 

 

 


26-03-2016
CC03
colgauche
architecture
urbanisme
politique de la ville

édition
conseil
médiation
De l’esprit dans l’urbain !
Esprit urbain se situe aux confluences du monde des architectes et des urbanistes avec le monde des élus et des citoyens. Ce site - prolongement de l'entreprise dont il est issu - s'adresse à tous ceux que la ville passionnent, qu'ils soient - outre ceux déjà cités - paysagistes, aménageurs, maîtres d'ouvrage publics et privés, entrepreneurs, etc.
Esprit urbain intervient de manière non exhaustive :
- en diffusant de l’information sur la fabrique de la ville ;
- en participant à des projets d’édition sur l’architecture ;
- en mettant des ressources à disposition ;
- en créant des événements de médiation architecturale ;
- en assistant les élus dans leur politique de la ville.
Le site d’Esprit urbain contribue à ces actions dont il rend compte au quotidien. Il entend favoriser le développement d’un véritable esprit urbain, le mot urbain étant pris dans deux acceptions : « qui a les qualités de la ville » et « poli, de bon ton ».

Frédéric Lenne